top of page

Première en solitaire pour Xavier Macaire avec le Class40 Groupe SNEF

Dans un peu plus d’une semaine, le dimanche 17 juillet, Xavier Macaire prendra le départ de la Drheam Cup / Grand Prix de France de Course en Large à bord de son Class40 Groupe SNEF. Ce sera la première course en solitaire de la saison pour le skipper qui continue de découvrir, d’améliorer et de fiabiliser son bateau en vue de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe.



Reliant Cherbourg à La Trinité sur mer, en passant le long des côtes anglaises puis par le phare du Fastnet et la bouée BXA à l’entrée de l’estuaire de la Gironde, le parcours de 1000 milles sera très complet et permettra à Xavier de valider les améliorations effectuées sur le bateau. Qualificatif pour la Route du Rhum, il lui offrira également la possibilité de se mesurer à la forte concurrence du circuit Class40.


Xavier, ce sera ta première course en solitaire à bord du Class40 Groupe SNEF. Comment l’abordes-tu ?

« J’ai hâte de voir comment ça va se passer. Je suis content de rentrer dans le vif du sujet, ça va être un très bon étalonnage pour la Route du Rhum, pour valider tout le travail qu’on a fait sur le bateau, que ce soit en technique, réglage des voiles ou en performance. Le parcours de cette Dhream Cup ne m’est pas inconnu, je connais ces coins pour y avoir navigué souvent en Figaro, ça va être parfait pour éprouver grandeur nature le chantier effectué. »


Que t’ont enseigné la Normandy Channel Race et les divers entraînements effectués depuis la mise à l’eau du bateau ?

« La Normandy Channel Race m’a permis de travailler certaines manœuvres. Je vais pouvoir transposer en solitaire les méthodes utilisées en double. Ça nous a permis également de sentir le potentiel du bateau car on a navigué bord à bord avec les cadors de la série, on voyait qu’on n’avait pas à rougir. On a aussi progressé sur des réglages.

Depuis j’ai effectué pas mal de préparation technique pour fiabiliser, améliorer les systèmes, les rendre plus efficaces. Ainsi tout devient plus facile et plus rapide, cela me permettra de n’avoir à me concentrer que sur la stratégie et la vitesse du bateau. Je pourrai sortir la tête du bateau, me focaliser sur la stratégie. »


Tu travailles aussi en solitaire sur ces différents points ?

« Je me suis entouré de spécialistes pour m’aider. Guillaume Avrilla et Pierre Daniellot m’épaulent efficacement sur toute la partie technique. Etienne Saiz, qui était mon coach en Figaro, est venu faire des images lors d’entraînements afin de réaliser des analyses précises des réglages et de trouver comment améliorer tout ça. Kevin Bloch travaille avec moi sur tout l’aspect performance. Depuis la mise à l’eau, j’essaie d’être le plus efficace possible dans tous les domaines en m’entourant de personnes qui m’apportent beaucoup, qui me font progresser. »


Avec quels objectifs t’aligneras-tu au départ de la Drheam Cup ?

« Je veux continuer à découvrir le bateau en naviguant aux avant-postes. J’ai envie de bien faire, je ne veux pas me mettre de pression au niveau performance car je sais qu’il faut que je reste concentré sur mon objectif qu’est la Route du Rhum. Mais je sais également que je peux faire un bon résultat en étant dans cet état d’esprit de travail, de perfectionnement et de progression. Ça va aussi être du plaisir de profiter de ce bateau et de me mesurer à ce superbe plateau sur ce parcours passionnant. »



En résumé

Départ de Cherbourg le dimanche 17 juillet à 14h20

Arrivée prévue à La Trinité sur mer à partir du vendredi 22 juillet

Parcours de 1000 milles nautiques en solitaire

37 Class40 engagés

Comments


bottom of page