top of page

NIJI40 - Le Team Snef prêt à larguer les amarres

Après avoir passé la semaine dans le port de Kernével à Larmor-Plage, le team Snef a rallié Belle-Ile ce jeudi 4 avril à l’occasion d’une parade aux allures de mise en bouche de la Niji40. Houle, grisaille, bruine… Les conditions toniques n’ont pas découragé l’équipage qui en a profité pour se jauger face à une concurrence redoutable, et peaufiner derniers réglages et fonctionnement à bord du Class40 Groupe Snef.


Demain, dimanche 7 avril à 13h, Xavier Macaire, Carlos Manera et Pierre Leboucher s’élanceront pour près de 3 500 milles, direction le soleil de la Guadeloupe. Belle-Ile-en-mer, Marie-Galante, un parcours chantant que le team Snef compte bien accrocher à son palmarès.


Les trois navigateurs racontent ce qu’ils attendent de cette Niji40.



Xavier Macaire : « Être satisfait du travail accompli »

« J’attends d’abord du plaisir. C’est avant tout ce qui nous guide : le plaisir, la passion du bateau, de la compétition et de la navigation.

De la réussite aussi. Réussite dans notre trio, dans nos choix, dans nos ambitions. Après avoir fait beaucoup d’efforts, tant dans la préparation que dans la course en elle-même, la satisfaction du travail accompli à l’arrivée est très agréable. On sait que tout ne peut pas être parfait, mais si le résultat est là, cela voudra dire que l’on a fait les bons choix stratégiques, que l’on aura bien géré le bateau, que l’on se sera donné du mal. Faire un beau résultat serait une belle récompense.

Enfin j’attends aussi une bonne cohésion d’équipe, une bonne synergie. Carlos et Pierre sont super sympas, talentueux. Cette transat va être très chouette.

De plus, on a un bel outil entre les mains, la chance d’avoir ce beau Class40 Groupe Snef… Tous les éléments sont réunis pour qu’on se régale ! »

Carlos Manera : « Continuer à apprendre »

« Mon premier objectif c’est de continuer à apprendre. C’est une nouvelle classe, un nouveau bateau pour moi. Je suis entouré de grands marins, je vais apprendre d’eux.

Le deuxième objectif c’est bien sûr de gagner. Et enfin, prendre du plaisir. Profiter de cette course. Sourire ! »

Pierre Leboucher : « Une belle bagarre »

« Humainement, cette Niji40 va être hyper intéressante car je n’ai jamais navigué à trois. C’est très différent du double, notamment au niveau communication et prise de décision. Et côté vie à bord aussi car le bateau n’est pas si spacieux, on aura moins d’intimité, il faudra apprendre à vivre ensemble.

Côté sportif, ça va être super car il y a une sacrée concurrence. C’est motivant ! On connaît nos atouts, ceux du bateau et ceux des autres, donc j’attends une belle bagarre. Surtout qu’on a une petite revanche à prendre après la Transat Jacques Vabre… On avait un binôme fort, on avait bien navigué en poussant le bateau à 100% de ses capacités durant pratiquement toute la traversée. Donc mon dernier objectif, c’est de réussir à en faire de même à trois, ne pas commettre d’erreurs, avoir une bonne cohésion, être rigoureux. »




LE PROGRAMME 2024

> Niji40 - Départ le 7 avril : avec Pierre Leboucher et Carlos Manera Pascual

> Drheam Cup / Grand Prix de France de Course au Large - Départ le 15 juillet

> CIC Normandy Channel Race - Départ le 15 septembre

Comments


bottom of page