top of page

Changement de circuit et nouvelle aventure pour le Groupe SNEF et Xavier Macaire

Bienvenue au Class40 Groupe SNEF : Xavier Macaire et le Team SNEF s’engagent sur le circuit Class40 avec la Route du Rhum 2022 et la Transat Jacques Vabre 2023 en ligne de mire.




Impliqué dans la voile depuis plus de vingt-cinq ans, le Groupe SNEF s’engage dans un nouveau projet, plus ambitieux, avec la volonté d’embarquer ses collaborateurs, clients et partenaires dans une nouvelle aventure où la sécurité, l’exigence, la performance, l’engagement, l’esprit d’équipe et l’humilité sont autant de valeurs partagées par l’ensemble du Groupe.


Le Class40, un choix évident

Après avoir performé sur tous les circuits auxquels il a participé, que ce soit en Mini, en Figaro Bénéteau ou récemment en Ocean Fifity, Xavier Macaire, skipper complet et exigeant, s’est construit un parcours brillant année après année. Avec le Groupe SNEF qui le soutient depuis 2017, il choisit de s’engager pleinement dans ce nouveau projet Class40.

Xavier explique : « Ce nouveau défi comprend la construction et le développement d'un nouveau bateau. Il faut faire des choix qui auront un impact sur la performance en course. C'est très stimulant pour moi qui aime la technicité autant que la navigation sur les voiliers de course. De plus j'intègre une classe très dynamique où les bateaux sont de plus en plus performants et les skippers de plus en plus affûtés, c'est un challenge à ma hauteur ».


Un Pogo 40 S4 signé Guillaume Verdier et construit par Pogo Structures

La construction du Class40 Groupe SNEF conçu par Guillaume Verdier a débuté en septembre 2021 chez Pogo Structures. Sa mise à l’eau est prévue d’ici le mois de mars prochain.

Son étrave massive façon SCOW et son brion décollé apportent de la puissance et une faible surface de traînée. La carène très tendue sur la partie arrière profite à la glisse. Quant au gréement carbone, il est très reculé sur le pont, permettant de conserver le centrage des poids et d’augmenter encore la surface des voiles d’avant. Il s’agit d’un bateau qui se veut à la fois rapide au portant pour être performant sur la Route du Rhum mais également puissant et polyvalent pour en tirer parti dans toutes les conditions et sur les autres courses.

Xavier s’est beaucoup impliqué dans sa conception, une nouveauté pour lui : « Le bateau doit respecter une jauge mais on n’est pas dans la monotypie. On a beaucoup de choix possibles, c’est nouveau et plutôt excitant de pouvoir faire évoluer son bateau à sa main.

Le talent de Guillaume Verdier dans la conception de bateaux n’est plus à démontrer, ses bateaux sont bien nés. Les trois quarts du parcours de la Route du Rhum se faisant au portant, je voulais une carène très puissante mais avec peu de traînée, une forme hyper optimisée pour la glisse à cette allure.

Quant au chantier Structures, j’ai une bonne relation de confiance avec eux depuis que j’ai participé à la Mini Transat en 2009 sur un Pogo 2 de leur crû. Ils construisent des bateaux de qualité et résistants. C’est important pour moi car je veux pouvoir l’exploiter au maximum, sans avoir peur qu’il casse à chaque instant. Le moyen d’être performant, c’est de pouvoir tirer sur le bateau sans avoir à lever le pied ; le skipper doit être la limite, pas le bateau. »


Une préparation précise au service de ses ambitions

Le skipper de Groupe SNEF ne s’en cache pas : il s’alignera au départ de la Route du Rhum et de la Transat Jacques Vabre pour gagner. Et même si certains concurrents ayant déjà plusieurs années de pratique ont l’avantage de mieux connaître le bateau que lui, Xavier Macaire partira sans complexe, avec la certitude qu’il est tout à fait capable de rivaliser.

« Le Class40 Groupe SNEF devrait être mis à l’eau début mars, cela me laisse de nombreux mois pour me mettre à niveau. Bien sûr il faut du temps pour connaître parfaitement un bateau, ses secrets, ses réglages optimums ; ici l’objectif est de condenser au maximum ce temps pour être performant au départ de la Route du Rhum le 6 novembre 2022. Cela passera donc par le fait de naviguer beaucoup et surtout intelligemment. L’idée n’est pas simplement de faire des ronds dans l’eau pour se familiariser avec lui, je partirai en navigation avec des objectifs bien précis pour progresser très vite. »


Un ancrage aux Sables d’Olonne

Dès sa mise à l’eau, le Class40 Groupe SNEF prendra la direction de Port Olonna aux Sables d’Olonne où il sera basé et où Xavier Macaire s’entraînera toute l’année : « Je vis aux Sables d’Olonne et y suis très attaché. L’agglomération est très impliquée à mes côtés depuis plusieurs années, nous sommes dans une relation de confiance et d’échanges mutuels. Je partage volontiers mes connaissances de spécialiste lors d’événements nautiques tels que le Vendée Globe, la Mini Transat ou le salon nautique de Paris. L'idée c'est de vivre au plus près et de partager mon projet avec la communauté nautique locale et les habitants des Sables. Je travaille aussi à développer mon réseau et cherche encore quelques partenaires locaux pour nous rejoindre sur ces courses mythiques ».



Programme sportif prévisionnel

Début mars : mise à l’eau

Avril : 1000 milles des Sables (départ le 10 avril)

Mai : Normandy Channel Race (départ le 15 mai)

Juillet : Drheam Cup (départ le 17 juillet)

Août : Sevenstar Round Britain and Ireland Race (départ le 7 août)

Novembre : Route du Rhum (départ le 6 novembre)



Contact presse : Julie Cornille – 06 62 88 81 18 – cornille.julie@gmail.com



Commentaires

Les commentaires n'ont pas pu être chargés.
Il semble qu'un problème technique est survenu. Veuillez essayer de vous reconnecter ou d'actualiser la page.
bottom of page